Sylvianne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sylvianne

Message  sylviane147 le Dim 14 Déc 2014 - 16:07

Pratiquez-vous le Naturisme/Nudisme ? (voir les définitions ci-dessous)
Nudiste

Qui vous a donné l'idée d'être Sans-Culotte et/ou Seins-Libres (ami(e)s, médias, ce site... ) ?
A la demande de mon mari

Racontez vos premières expériences. (n'hésitez pas à développer afin de faire partager votre histoire aux autres).
En faisant de l'équitation j'ai eu des ampoules ouvertes par le frottement de ma culotte, j'ai décidé à ce moment de ne plus en porter pour faire du cheval.

A quel age avez-vous (ou auriez-vous du) porter un SG ?
11 ans

Depuis quel age vivez-vous Seins-Libres ?
27 ans

Quelle taille faites-vous ?
95D

Connaissez-vous d'autres femmes Seins-Libres ? (Précisez SVP : famille, amies, collègues...)
Oui copines

Comment y sont-elles venues ?
>

Dans votre entourage, qui sait que vous ne portez jamais de SG ? (Autres que les Seins-Libres comme vous)
>

Qu'en disent-ils ?
>

Votre vie Seins-Libres ?
Sentiment de liberté de bien-être

Reporterez-vous un SG un jour ? Si oui, pourquoi ?
peut-être plus tard

Pour vous, qu'en est-il de la légende des seins qui "tombent" si l'on ne portent pas de SG ?
pas quand on est jeunes (- de 50ans)

Quels conseils donneriez-vous à une femme pour qu'elle adopte ce mode de vie ?
>

Depuis quel age vivez-vous Sans-Culotte ?
24 ans

Dans votre entourage, qui sait que vous ne portez jamais de culotte ? Et qu'en pensent-ils ?
mon mari et quelques amies

Votre vie Sans-Culotte ? sensations, plaisirs, confort,hygiène, marques... (développez votre réponse SVP)
sentiment de liberté, d'être un peu révolutionnaire, anti conformiste, c'est aussi excitant de savoir qu'on peut e^tre démasquée

Reviendriez-vous en arrière ? Si oui, pourquoi ?
non


Dernière édition par sylviane147 le Mer 18 Fév 2015 - 13:28, édité 1 fois
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Dim 14 Déc 2014 - 16:10

Une femme bien ordinaire.

J'étais jusqu'à ma mise en couple une fille très pudique. Je portais toujours des sous-vêtements très sobres. Ma garde-robe de dessous se composait uniquement de soutien-gorge unis noirs, blancs et chair, de culottes en synthétique du même style et de culottes en coton que je portais pour dormir où durant la période de mes règles (je n'utilisais que des serviettes hygiéniques, pas de tampon); je n'avais jamais mis un string. En temps normal je portais toujours un protège-slip.

Quand je me suis mise en couple, j'ai compris que je devais assurer ma relation et c'est ainsi que je me suis mise à porter de la lingerie plus fine avec de la dentelle et de la tulle, j'ai ajouté à ma panoplie de vêtements des porte-jarretelles, des guêpières, des strings et des bodys.

Pour aller au travail, je continuais à porter mes sous vêtements ordinaires et c'est quand je rentrais à la maison que je me changeais, j'ôtais mes sous-vêtements ordinaires et je passais des dessous plus chics soutien et porte-jarretelles, ou guêpière avec un string assorti.

Les W-E et les jours de congés, je portais aussi des sous-vêtements chics, mais le plus souvent avec une culotte, car je n'aimais pas sortir en string. Mais certains soirs, mon compagnon m'emmenait au restaurant et que je portais un string.
Il va sans dire que pour porter ces dessous chics, j'étais en robe ou en jupe.

Avec les dessous chics, j'avais évidemment abandonné les serviettes hygiéniques et les protèges slips. je ne faisais plus usage que de tampons. J'ai la chance d'avoir des règles peu abondantes.

Pour dormir, je me passais un pyjama sous lequel je portais une culotte de coton.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Dim 14 Déc 2014 - 18:51

Comment cela a commencé.

Avec mon compagnon nous faisions de l'équitation. Sous mon pantalon beige ou mon pantalon gris, je portais naturellement une culotte en coton.

Or un jour nous nous adonnâmes à une randonnée plus longue que les autres dans la forêt et le frottement de ma culotte me causa une vive irritation qui se traduisit par des ampoules ouvertes. Ce fut très douloureux et très désagréable.

J'ai à ce moment décidé d'acheter un pantalon d'équitation noir très moulant et de le porter sans culotte, s'il n'y a plus de frottement ni de plis, il ne peut plus y avoir d'ampoule. C'est ce que je fis les fois suivantes.

La première fois, j'étais très énervée car je me demandais si on allait me remarquer. J'avais peur qu'on me prenne pour une salope ou une pute, et j'avais encore plus peur de la réaction de mon compagnon.
Mais personne n'a rien remarqué et j'ai pu passer toute la matinée ainsi sans culotte. Mon compagnon n'a rien remarqué.

Au retour à la maison, j'ai été surprise que mon pantalon ne fût pas plus sale. En fait ne pas porter de culotte ça ne salit pas beaucoup plus le pantalon qu'avec une culotte. De toute façon le frottement de la selle me fait mouiller la culotte de part en part et de toute façon avec l'odeur du cheval il faut laver le pantalon à chaque séance.

J'ai donc pu continuer à porte mon pantalon beige et mon pantalon gris sans mettre de culotte. Mon compagnon ne s'est rendu compte que je ne mettais pas de culotte pour faire du cheval que bien des semaines après, quand un jour nous nous sommes déshabillé ensemble dans la salle de bain.

Je dois dire qu'après cette découverte, il ne me regardait plus de la même façon quand j'étais en tenue d'équitation.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 8:28

Sans culotte nocturne

Un soir, il m'a rapporté un grand paquet qui contenait 4 chemises de nuit en soie, une noire, une rouge, une rose et une grise. Le soir , il m'a demandé d'en porter une pour la nuit et de ne pas mettre de culotte. Je me suis résolue à lui accorder ce privilège.

C'est ainsi que je passais désormais toutes mes nuits sans culotte; je ne mettais une culotte que lorsque je sortais du lit au petit matin.

Par la suite, lorsque je me levais, il m'arrivait de plus en plus fréquemment de ne pas mettre de culotte sous ma robe de nuit.

Je finis par adopter cette attitude tous les soirs et tous les matins. Ainsi, en été, le soir dès le souper terminé, nous montions dans la chambre, nous nous déshabillions et après (parfois avec un petit plus)  nous descendions moi seulement vêtue d'une nuisette de soie et lui d'un pyjashort et regardions la TV confortablement installés sur le canapé.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 9:07

Vacances cycliste

Durant les vacances, nous avions loué un gîte rural dans le sud de la France et comme des vélos étaient mis à notre disposition nous décidâmes de visiter la région à vélo.

Nous nous sommes donc équipés en conséquence, mon compagnon avait acheté deux shorts et un pantacourt avec slip de cycliste intégré, moi j'avais choisi un caleçon de cycliste, un corsaire, un leggings et deux combi short (un sous forme débardeur et un sous forme t-shirt).

La journée on portait nos tenues de cycliste, qui étaient prévues pour se porter à même la peau, je n'avais donc pas de culotte, heureusement l'entre jambes était renforcé par un coussinet qui protégeait du frottement.

C'est ainsi qu'on visitait la région, qu'on admirait les paysages, qu'on faisait des visites de monuments et qu'on s'adonnait à des dégustations. Avant de rejoindre le gîte en fin de journée, on se rendait au supermarché et on faisait les courses.

Le soir quand on rentrait, on se douchait, on lavait sa culotte du jour et au sortir de la douche, je passais une tenue d'intérieur et mon compagnon un jogging sans mettre de sous-vêtements. On n'allait quand même pas en salir pour si peu de temps.

Pour dormir, nous ne mettions pas de vêtements et au matin pour prendre le petit déjeuner, on ne portait qu'un peignoir en éponge.

J'avais trouvé ces tenues cyclistes moulantes en lycra si confortables, que je les portais chez moi pour faire mon ménage. J'ai même acheté par la suite un leggins, un corsaire et un cycliste ainsi que plusieurs combinaisons et combishort de sport en lycra que je portais chez moi toujours sans culotte pour vaquer à de nombreuses occupations à la maison et au jardin.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 9:27

Retour de la plage

Un jour que nous étions partis à la côte, j'avais revêtu un bikini et une petite robe d'été.

En fin d'après midi quand on décida de quitter la plage, mon bikini était encore humide. J'ai donc décidé de l'enlever, mais je n'avais pas de culotte de rechange. C'est donc sans culotte que j'ai quitté la plage et j'ai traversé la ville pour rejoindre la voiture à poil sous ma robe; après on a été manger un petit quelque chose et ce n'est que quand mon copain a mis le contact pour rentrer à la maison que j'ai avoué que n'avais pas de culotte.

Par la suite je m'adonnais à ce principe quand nous allions à la piscine. Je mettais un maillot de bain une pièce sous ma robe pour partir et à la sortie je ne portais que ma robe. Cela amusait mon compagnon de me savoir sans culotte au milieu des gens à la cafétéria.

Pour faire plaisir à mon compagnon, j'ai multiplié épisodiquement les aventures sans culotte. A plusieurs reprises, je me suis rendue au supermarché sans culotte, on a fait des marchés, des vide greniers, des balades, du lèche-vitrine sans culotte.

J'ai même un jour fais du shopping sans culotte; si dans les magasins de vêtements c'est encore assez facile quoique les rideaux des cabines ne ferment pas toujours très bien, c'est beaucoup plus délicat dans un magasin de chaussures quand la vendeuse vous fait essayer les chaussures. De même se rendre chez le coiffeur sans culotte présente aussi le risque d'exposer sa chatte à la vue du premier venu.

Bref je me rendais dans les lieux publics (cinéma, administration, balade champêtre ou dans les bois,...) avec mon compagnon sans que celui-ci sache à l'avance si je portais ou non une culotte. Je m'arrangeais toujours pour le lui faire découvrir à peu près au milieu de la matinée ou de l'après midi en invoquant comme excuse que j'avais oublié d'en mettre une. Sachant que mon intimité avait peut-être été vue par un quidam et savoir ma foufoune à l'air au milieu du monde lui plaisait beaucoup.

A la demande de mon compagnon, le dimanche je ne portais pas de culotte, cette demande fut étendue de par ma propre volonté au samedi et à tous les moments que je passais à la maison; Naturellement ces moments là, je ne mettais pas de pantalon mais uniquement des jupes ou des robes.

Culottes et strings sexy furent déclassés en vêtements pour aller à l'extérieur et au travail ou en famille.

Je n'avais pas encore abandonné tous mes préceptes de morale de petite bourgeoise bien pensante.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 9:32

Sexe rasé

Ayant maintenant l'habitude d'être sans culotte, je n'en mettais plus sous mes pantalons, mes caleçons  et mes shorts puisque cela ne pouvait quand même pas se voir.

Dans un magasin, en essayant un pantalon blanc assez moulant en tissu très léger, mon compagnon constata qu'on voyait ma toison par transparence. Etant brune de cheveux, c'était assez provoquant. Je ne pouvais pas me balader ainsi. C'est à ce moment que pris la décision de me raser le sexe.

Si les hommes doivent se raser la barbe tous les jours, et bien moi je me rase complètement le minou tous les jours aussi dès que les beaux jours arrivent. Après au retour de l'automne, je le laisse à nouveau pousser naturellement. Pour Halloween je me rase les lèvres et pour la Noël j'ai une grosse chatte que taille alors correctement en large triangle, pour la Nouvel An, je me tond la chatte pour ne plus laisser qu'un grand rectangle; à la Saint Valentin, je la tonds en forme de cœur; pour le mardi gras, c'est un léger triangle brésilien qui est laissé et pour Pâques, il ne reste qu'un ticket de métro; par la suite, après l'Ascension et jusqu'aux beaux jours, généralement la Pentecôte, je ne laisse plus qu'une petite touffe à l'américaine. Ensuite c'est rasé en totalité jusqu'à l'automne.

Ainsi dans l'année mon compagnon retrouve plusieurs femmes différentes et cela lui plait énormément.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 14:14

En collants

J'avais l'habitude de porter une culotte sous mes collants, petit à petit, je me suis défaite de cette habitude.

J'ai d'abord commencé par porter ces pantyslips, ce qui ne posait aucun problème de morale. Pour l'hiver, il m'arrivait de porter des collants ou des leggings en tricot, comme ils étaient opaques, je décidais de franchir le cap; je les portais sans culotte.

J'ai étendu cette pratique aux collants et leggings opaques en lycra. Lorsque le temps devint plus clément j'ai recommencé à porter des panty plus légers et transparents, mais cette fois des pantys américains avec gousset au niveau du sexe, finalement je me suis décidé à porter des pantys même des chairs ou des blancs sans culotte au travail. Je me sentais de mieux en mieux ainsi et beaucoup moins gênée par la culotte ou le gousset.

Avec les beaux jours, j'ai abandonné les collants et j'ai remis des culottes et des strings d'abord en mettant des bas soit avec jarretelles soit auto fixant puis quand la température augmenta sans mettre de bas.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 14:17

Sans culotte en famille

Au repas de Noël que nous prenions en famille chez la mère de mon copain le 25 décembre nous retrouvions toute sa famille son père et sa mère, sa sœur aînée et son compagnon, son plus jeune frère et sa femme. Je m'étais mise sur mon 31; j'avais sous une robe très chic mis une guêpière, une culotte et des bas. Pour le confort et la facilité de me rendre aux toilettes, j'avais mis ma culotte au dessus des jarretelles.

En plein milieu du trajet en voiture, mon compagnon sortit de l'autoroute et s'arrêta sur une aire de stationnement et m'intima l'ordre d'ôter ma culotte. Je tentai en vain de le raisonner en disant que sa famille était conservatrice et qu'il ne serait pas de bon ton de se promener ainsi chez eux, mais rien n'y fit et je dus finalement me résoudre à ôter ma petite culotte et à lui donner.

C'est ainsi que je passai tout le repas de Noël chez mes beaux-parents.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  sylviane147 le Lun 15 Déc 2014 - 20:30

Sans culotte en public

Pour le réveillon du Nouvel An, nous avions réservé une table dans un restaurant. Mon compagnon voulut que je m'habille BCBG. Je portais un tailleur gris avec une longue jupe boutonnée devant et derrière, un chemisier blanc, des bottes à hauts talons aiguilles, des bas noirs et une guêpière blanche. Bref une tenue classique de bonne bourgeoise, mais je n'avais pas mise de culotte.

Sans culotte sous les pantalons

Suite à cela, je ne portais plus de culotte sous mes pantalons, pantacourts, shorts, etc. Puisque avec ces tenues cela ne se voyait pas, je ne mettais plus de culottes et parfois, pour faire plaisir à mon compagnon, il m'arrivait de ne pas en porter sous ma robe.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  baroux le Lun 15 Déc 2014 - 22:58

Bonjour

C'est un très beau recit.
Il pourrai ressembler à ce que beaucoup vivre, on part d'une culotte de grand mère au string, puis de temps en temps sans cullote, pour finir de temps en temps avec un beau petit string.
Le jeu de séduction joue un role important dans ce magnifique témoignage.

Vivement la suite

BRAVO
avatar
baroux

Masculin Age : 47
Marseille (13)

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t66-baroux#70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  PatNature le Mar 16 Déc 2014 - 11:25

Merci pour ce récit très détaillé et instructif sur l'évolution de ta perception de cette fantasque petite culotte.
Ces lignes permettrons surement à certaines de franchir le cap plus rapidement.

Amicalement
Pat
avatar
PatNature

Masculin Age : 64
63

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t225-patnature#1059

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  sylviane147 le Mer 17 Déc 2014 - 9:23

Vacances sans culotte

C'est durant les vacances d'été que je passai le cap du sans culottisme. Dès avant le départ, je décidai de n'emmener comme petite culotte que celles de mes maillots de bain. En même temps, comme on allait au bord de la mer, je pris soin de n'emmener que des jupes et des robes.

Nous avions loué un petit logement au confort minimal et quand je mettais une jupe courte et que m'asseyais dans le canapé, mon intimité se trouvait à la vue de mon copain. Pour dormir je ne portais qu'un big T-shirt qui ne me couvrait pas très bien, si bien que les matins, avec la transparence du t-shirt,  j’apparaissais pratiquement, ce qui n'était pas pour déplaire à mon compagnon.

Au début des vacances, pour me rendre à la plage, je passais mon bikini sous ma robe et je me rendais à la plage, la j'ôtais ma robe et mon soutien gorge pour bronzer. Dès le second jour, je ne mettais plus le soutien de bikini sous ma robe Néanmoins, vu que je fais du 95D de tour de poitrine, je me passais le soutien gorge pour aller nager, car je trouvais que mes seins à l'air libre se ballançaient de trop. Pour rentrer je me passais la robe et je retirais ma culotte mouillée.

Ce n'est que le 4e jour que je me rendis à la plage sans culotte sous ma robe et ce n'est qu'arrivé sur la plage que je me passais mon slip de bain. Ce petit manège passait inaperçu de la plupart des gens sauf de mon compagnon qui était au courant et d'une dame aux cheveux roux, qui était toujours installée non loin de l'endroit où nous étions et qui pour venir à la plage ne portait qu'un maillot string ficelle. Très rapidement nous fîmes connaissance et nous sympathisâmes; elle s'appelait Suzanne; elle avait 41 ans elle me demanda si c'était mon habitude de courir ainsi sans culotte, et si j'étais comme elle une adepte du naturisme ainsi elle m'avouait qu'elle vivait en permanence sans culotte. Elle était seule depuis que son compagnon l'avait quitté pour une pétasse blonde de 20 ans plus jeune qu'elle. Elle était très sympathique et elle m'encouragea à aller nager avec elle sans passer de soutien gorge. Elle me dit que c'était naturel et qu'il ne fallait avoir aucune honte; elle-même faisait du 100C de tour de poitrine, car même si cela ne lui arrivait pas très souvent, il est des moments où il faut s'habiller. C'est ainsi que je me mis à déambuler sur la plage sans soutien-gorge.

Suzanne nous invita à venir souper à la villa qu'elle occupait en nous disant de ne pas faire d'efforts vestimentaires car en tant que naturiste elle vivait nue. J'étais vêtue d'un débardeur et d'une mini jupe boutonnée sur le devant qui couvrait tout juste mon anatomie intime Nous nous rendîmes chez elle et dès notre arrivée nous quittâmes nos vêtements et nous nous retrouvâmes dans notre plus simple appareil pour dîner. Vivre ainsi sans vêtements était très agréable par le temps qu'il faisait Je constatai que Suzanne avait gardé un tout petit minou roux. Le dîner fut délicieux et comme on avait bu plus que de raison, Suzanne nous proposa de passer la nuit dans la chambre d'amis.

Le lendemain matin, on prit le petit déjeuner sur la terrasse toujours dans le plus simple appareil, on fit la vaisselle et on partit faire quelques courses, puis peu avant midi, on se rendit dans un petit restaurant pour déjeuner. Me balader ainsi sans soutien et sans culotte me plaisait beaucoup.
Sous mon débardeur, mes seins se balançaient dans tous les sens et mes tétons pointaient à travers le tissu et ma jupe parfois se relevait un peu dévoilant les lèvres mon petit cul tout blanc. Je crois que plus d'un homme a profité du spectacle et s'est rincé l'œil. C'était plaisant et excitant de s'exhiber ainsi.


Vers 15 heures, on décida de se rendre à la plage, mais si mon compagnon avait son short, moi je n'avais pas de slip de bain, Suzanne, qui comme moi taillait du 40, me tendis un de ses maillots, c'était un string ce fut la première fois que je mettais en string en public. On voyait donc nettement la trace blanche de mon slip qui jusque là avait protégé mes fesses. C'était surprenant, mais cela ne semblait choquer personne sur la plage.

Le lendemain, nous avons quitté le petit logement que nous occupions et nous nous sommes installés chez Suzanne. La maison plus spacieuse offrait plus de confort et on pouvait y vivre à poil sans risquer d'y être aperçu.

Suzanne nous apprit qu'il y avait à quelques kilomètres de là une petite plage assez déserte et sans surveillance où il était possible de faire du naturisme, mais seule elle n'osait s'y risquer. Nous n'eûmes pas à réfléchir longtemps pour accepter de nous y rendre avec elle les jours suivants. C'est ainsi que pour le reste des vacances, nous avons tous les trois fait du bronzage intégral. Au bout de quelques jours mon petit cul de tout blanc était devenu tout bronzé.

On décida tous les trois de se rendre l'année suivante dans un camp de naturistes, comme ça on pourrait vivre toutes les vacances sans porter de vêtements.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re : Ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Mer 17 Déc 2014 - 10:16

baroux a écrit:Bonjour

C'est un très beau recit.
Il pourrai ressembler à ce que beaucoup vivre, on part d'une culotte de grand mère au string, puis de temps en temps sans cullote, pour finir de temps en temps avec un beau petit string.
Le jeu de séduction joue un role important dans ce magnifique témoignage.

Vivement la suite

BRAVO

Mon expérience permet de dire que pour certaines et certains, ce n'est pas évident de se lancer en une fois, les préjugés, la morale, le regard des autres, l'éducation,... On peut donc y arriver à petits pas...

Maintenant celles qui y arrivent en un temps record, c'est magnifique, mais il ne faut pas critiquer celles qui n'osent pas se lancer d'un coup. Même à la plage, j'ai été l'objet de critiques au début car mon haut et mon bas étaient blanc

Pourtant, il faut bien débuter un jour et certains ou certaines essayent une fois pour essayer et si on les regarde de façon bizarre, ils risquent de ne pas poursuivre l'expérience et s'est dommage.
PatNature a écrit:Merci pour ce récit très détaillé et instructif sur l'évolution de ta perception de cette fantasque petite culotte.
Ces lignes permettrons surement à certaines de franchir le cap plus rapidement.

Amicalement
Pat

J'adore le nom de sans culotte, car on fait un peu rebelle contre les convenances comme les sans-culottes de la révolution. Peut-être qu'un jour on réussira à imposer cette mode, comme les Sans-culottes ont réussi à imposer le pantalon.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Mer 17 Déc 2014 - 10:41

Courses sans culotte
Comme j'avais vu que courir sans culotte plaisait à mon homme, j'avais décidé de l'emmener au supermarché et de lui faire une petite surprise. Il faut dire que moi aussi ça m’amusait de me balader en public sans culotte.

Pour réaliser cette expédition, je m'étais vêtue d'une petite robe très courte et assez évasée. Durant la journée je portais un string, car je n'avais pas encore le courage de me rendre au travail sans culotte; à la fin de ma journée, je me rendis aux toilettes où je retirai mon string et c'est ainsi que je retrouvai mon compagnon qui m'attendait avec la voiture.

Arrivé sur le parking du supermarché, je pris une pièce pour le caddy et afin de montrer comment j’étais vêtue en dessous, je laissai tomber la pièce et me penchant pour la ramasser, j'offrais mon postérieur au regard de mon compagnon. Il fut un peu gêné et me demanda ce qui me prenait de me balader ainsi. Je lui répondis que d’habitude quand je m’habillait ainsi à la maison cela ne lui posait pas de problème.

Désormais, je décidai de toujours faire mes courses en robe ou jupe sans culotte.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

ma vie de sans culotte

Message  sylviane147 le Mer 17 Déc 2014 - 12:20

Sans culotte au magasin de vêtements.

C'est ainsi que le samedi suivant, je me rendis vêtue d'un soutien-gorge pigeonnant, d'un porte-jarretelles et de bas noirs avec par-dessus une petite robe rouge boutonnée devant dans un magasin de vêtements.

Dans le premier magasin, je choisis une robe chemise et je pris une taille trop petite. Je demandai à mon compagnon de bien vouloir aller m'en chercher une autre, c'est ainsi qu'il me vit seins et sexe à l'air. Je l'attendis ainsi dans le plus simple appareil lorsqu'il revint, il me tendit une robe à ma taille que j'enfilai et je sortis de la cabine pour la lui montrer. Comme elle ne lui plut guère, on la laissa sur place et on continua.
Cette fois je jetai mon dévolu sur une petite robe d'été avec deux bretelles et boutonnée dans le dos. Pour l'essayer, il me fallut naturellement l'aide de mon compagnon et nous nous enfermâmes à deux dans la cabine d'essayage. Ce petit spectacle lui plut naturellement, d'autant plus que c'était une petite robe à porter sans soutien-gorge. C'était mon premier achat.

Passant dans une autre boutique, je remarquai on petit pull rouge avec une longue découpe en goutte d'eau dans le dos. Comme il me plaisait beaucoup, je décidai de l'essayer. Les cabines d'essayages étaient dans ce magasin fermées avec un rideau, c'était encore plus excitant, car il était possible que si le rideau bouge, on puisse m'apercevoir. Pour essayer mon pull, je retirai ma robe et mon soutien-gorge. Ayant enfilé le pull je demandai à mon compagnon de venir voir, il écarta un peu le rideau et me regarda, je fis un mouvement de rotation et mon copain me dit que ce pull m'allait à merveille. C'est surtout le spectacle qu'il appréciait.
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  lesud le Mar 10 Fév 2015 - 8:48

Un témoignage tres encourageant et tres croustillant Sylviane...toutes mes félicitations ! A bientôt
avatar
lesud

Masculin Age : 52
64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  frankm le Mer 18 Fév 2015 - 0:08

moments de lecture très sympathique, après, je pense que pour tout le monde cela ne doit pas être si facile de s'abandonner autant, mais bravo
avatar
frankm

Masculin Age : 51
89

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t577-frankm#4942

Revenir en haut Aller en bas

Carnaval sans culotte

Message  sylviane147 le Mer 18 Fév 2015 - 13:18

Pour fêter le carnaval, j'ai non seulement décidé de ne pas mettre de culotte, mais encore de me déguiser. Je savais qu'il y aurait un cortège de carnaval dans une ville voisine et que pour l'occasion, je pouvais me déguiser et oser des choses impensables.

J'ai commencé par me mettre un soutien-gorge rouge pigeonnant qui remontait ma poitrine en la laissant libre et un petit chemisier moulant noir très décolleté, un porte-jarretelles rouge, des bas résilles noirs et une mini-jupe en similicuir noir et des bottillons noirs à hauts talons. Le tout avec un petit blouson très moulant.

J’ai volontairement accentué mon maquillage des yeux et des lèvres et je me suis affublé d’une perruque de fantaisie aux longs cheveux blonds bouclés. Le tout accompagné de bijoux de fantaisie assez extravagants.
Tout cela donnait un résultat d’une femme de mauvais genre ; j’étais méconnaissable.
C’est dans cette tenue que j’accueillis mon compagnon. Il n’en crut pas ses yeux et malgré son hésitation, je réussis à le convaincre de sortir ainsi avec moi.

Durant toute la journée, j’ai été l’objet de regards furtifs de pas mal d’hommes. Il faut dire que quand je marchais, ma jupe remontait un peu et on pouvait voir le bord supérieur de mes bas et les attaches des jarretelles. De même quand il m’arrivait de m’asseoir à la terrasse d’un café pour prendre un verre.

J’ai passé une journée totalement décomplexée et je n’ai même pas fait particulièrement attention à préserver mon anatomie intime du regard des passants. Certains ,j’en suis sûre, ont dû voir que ne portais pas de culotte et bien tant mieux, comme ça ils auront pu se rincer l’œil et passer un bon carnaval.

Quand à mon compagnon, il a été très excité de passer sa journée avec une fille de mauvaise vie aux mœurs légères. Au retour à la maison, vous vous doutez de ce qui a pu arriver… mais là ce sont des secrets d’alcôves.

Il m’a avoué que j’étais plus qu’attirante ainsi et que je lui avais fait une belle surprise.

J’ai donc décidé de lui en faire d’autres.

A suivre
avatar
sylviane147

Féminin Age : 35
62000

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t527-sylvianne#4754

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  frankm le Jeu 19 Fév 2015 - 22:37

dommage que vous n'ayez pas une photo de votre tenue de sortie !
après chacun ses envies et possibilités. certaines personnes sans contraintes aime que d'autres le voit et le sache et pour certaines autres cela reste leur jardin secret !
avatar
frankm

Masculin Age : 51
89

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t577-frankm#4942

Revenir en haut Aller en bas

superbes témoignages

Message  alain90 le Sam 15 Aoû 2015 - 12:00

Merci Sylviane pour tes témoignages, j'ai apprécié la façon dont tu décris tes différentes étapes. A te lire. Very Happy
avatar
alain90

Masculin Age : 63
Belgique

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t616-alain90#5300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  baroux le Sam 15 Aoû 2015 - 21:15

Bonjour

TU nous as mis l'eau à la bouche, et la tu ne nous livre pas la fin que tu nous a promis à cette série...

J’espère que on l'aura bientôt.

@++
avatar
baroux

Masculin Age : 47
Marseille (13)

http://sans-contraintes.exprimetoi.net/t66-baroux#70

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sylvianne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum